Je ne savais pas comment m’y prendre, je ne savais pas quels outils utiliser… Je me suis lancée lorsque j’ai découvert une application qui me correspondait. Et je peux vous dire que la méditation change ma vie.

Avant de commencer, j’avais des pensées telles que : « ça doit pas servir à grand chose… » ; « je suis incapable de tenir en place en pensant à ma respiration… », etc. Mais il est vrai que cette pratique m’intriguait. Les adeptes en vantent les mérites : gestion du stress, de l’angoisse, sérénité, joie…

Mon parcours vers la méditation

En débutant le challenge #JeMeRéinvente (je vous en parle ici), j’ai tout de suite pensé à la méditation en tant que première habitude à inclure dans ma vie, je voulais tenter l’expérience.

Dans la foulée, j’ai découvert l’application Insight Timer, qui regorge de séances de méditations guidées et gratuites. C’est ainsi que j’ai débuté la méditation.

Je pratique désormais chaque jour depuis 10 jours, le matin/soir ou même dans la journée, pour l’instant des petites séances de 5 à 20 minutes. Je me suis principalement tournée vers des méditations concernant les pensées positives, le lâcher-prise, la confiance en soi et la préparation au sommeil.

Ce que m’apporte la méditation au quotidien

La méditation change littéralement mon état d’esprit du moment et même mon état d’esprit général. Pendant une séance, je suis concentrée mais détendue, je me laisse guidée tranquillement. Après une séance, je me sens remplie d’une énergie nouvelle, je me sens capable de réaliser des choses, j’ai confiance en moi, en ma vie. Parfois, il m’arrive d’avoir des prises de conscience, qui me font avancer par la suite.

Depuis que je médite -bien que je ne pense pas que ce soit l’unique raison mais je vous en parlerait probablement dans un prochain article-, j’observe que j’ai beaucoup moins de baisse de moral, de baisse de confiance en moi. Et du coup, j’avance mieux ! Bref, vous l’aurez compris, cette pratique m’est devenue indispensable.

Et vous, vous pratiquez la méditation ? Qu’en pensez-vous ?

A bientôt,

Estelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *