Billets d'humeur

L’après confinement : ou comment être encore plus perdu qu’avant… | Billet d’humeur

Aujourd’hui on se retrouve pour un billet d’humeur car je suis dans une période de transition de ma vie et je ne me sens pas de partager autre chose que mes états d’âme.

Avant le confinement, je vivais ma vie normalement, sûrement avec beaucoup d’automatismes et je ne me rendais pas forcément compte des choses, je ne prenais jamais le temps de faire « pause ».

Et le confinement est arrivé. Le monde s’est mis à tourner au ralenti, seuls les services essentiels continuaient d’être délivrés. De plus, j’ai expérimenté en tout 3 semaines de vacances pendant cette période : le temps de profiter, de découvrir, de se laisser aller.

Puis il y a eu le déconfinement. La reprise du travail. Voir le monde accélérer à nouveau. Les services inutiles reprendre du service (pardonnez-moi le jeu de mots). Et là, je me suis rendue compte que ce que je faisais était dérisoire et manquait de sens, que beaucoup de choses étaient dérisoires dans la vie, dans les siècles en cours et à venir.

Il y a désormais dans ce monde « trop » de tout, trop d’entreprises (particulièrement des entreprises non responsables, de qualité médiocre, recherchant uniquement le profit, ne prenant pas en compte les maux de notre siècle), trop de réseaux sociaux, trop de plateformes, trop de sollicitations, trop causes à défendre, trop de gens qui s’en foutent, trop d’égoïstes, trop de… etc.

Et je fais certainement parti de plusieurs de ces catégories. Mais je me sens frustrée. Frustrée de ne pas pouvoir agir à grande échelle, frustrée d’avoir l’impression de ne pas être à ma place (de ne pas trouver ma mission de vie), frustrée face à tous les changements qui seraient nécessaires et urgents mais qui pourtant me paraissent impossibles.

Cette étrange sensation, je l’accepte mais elle me tourmente. Je l’accepte mais je ne vois pas où elle veut me mener, où elle veut mener le monde.

Alors je prends la parole, comme aujourd’hui, et comme récemment dans mon travail face à une situation qui devait depuis longtemps être dénoncée.

J’avance sur un chemin, dans une direction. Je ne connais pas la destination. Je pense que le plus important c’est de s’écouter et d’agir en fonction de son intuition.

Et vous, comment vivez-vous le déconfinement et la vie en ce moment ?

On se retrouve prochainement pour un nouvel article. A bientôt !

Partager

Suivez moi sur Intagram et Facebook : @estelleenparle

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.